REPORTAGE DE TVA - CI : FabriquÉs par une entreprise controversÉe

picture

pictureCe reportage de TVA dont l'original est disponible au http://bit.ly/18yAdRg présente une autre controverse liée à ces tristement célèbres compteurs 'intelligents. Voici des extraits de l'article de TVA...

« Encore une autre controverse pour les nouveaux compteurs d'Hydro-Québec. Plus de deux ans après l'annonce de l'octroi du contrat à la Suisse Landis + Gyr, ce fournisseur n'a créé presque aucun emploi au Québec.

Encore pire, une partie de la fabrication s'effectue chez Foxconn au Vietnam, une entreprise controversée qui avait été touchée par plus d'une dizaine de suicides il y a quelques années, a appris Argent.

En mai 2011, lors de l'annonce officielle, Hydro-Québec avait confirmé le choix des compteurs de l'entreprise suisse. Du même coup, la société québécoise avait levé le nez sur la proposition du tandem québécois Trilliant-Varitron.

Mais la firme suisse avait souligné que 75 emplois allaient être créés dans la région montréalaise dans un «centre d'excellence». Deux ans et demi plus tard, force est d'admettre que les retombées attendues sont minces. »

(...)

« Des compteurs fabriqués par «l'entreprise aux suicides»

Ce qui est sûr, c'est que la fabrication des compteurs se fait bien loin du Québec notamment au Mexique mais aussi chez la Taïwainaise Foxconn, une entreprise controversée qui a fait les manchettes pour plusieurs raisons.

Selon nos sources, plusieurs composantes sont fabriquées dans les nouvelles installations de l'entreprise au Vietnam. Foxconn avait au centre d'une tempête médiatique il y a quelques années après le suicide de plus de 10 employés dans leur usine chinoise de Shenzen.

Plusieurs organisations ont dénoncé au fil du temps les conditions de travail chez Foxconn. L'entreprise avait notamment admis avoir embauché des enfants pour travailler dans ses usines en Chine.

Foxconn est le fournisseur de plusieurs entreprises de télécommunications comme Apple. Mais le géant américain a commencé à se dissocier de la Taiwanaise lors des derniers mois.

Questionné sur les méthodes de travail de Foxconn, Hydro-Québec n'a pas voulu commenter le dossier affirmant ne pas vouloir s'ingérer dans les relations contractuelles de Landis + Gyr. De son côté, le fournisseur suisse n'était pas au courant des méthodes de travail de Foxconn. »