GARDIEN VIGILANT – Bulletin #1 - Quelques nouvelles et un Appel à tous - 21 janvier 2014

picture

Chers abonné-e-s du bulletin Gardien vigilant

Voici enfin notre première prise de contact plus personnelle. Tout d'abord, merci de vous être abonné-e-s et de manifester ainsi votre intérêt pour suivre les développements de cette campagne.

Nous vous faisons suivre un envoi important qui vient d'être effectué aux 800+ abonnés de la liste d'envoi de la CQLPE et qui déjà a donné de bonnes retombées en terme de soutien.

Si vous désirez avoir des nouvelles très détaillées sur le mouvement provincial et international de lutte contre les compteurs 'intelligents', vous pouvez consulter le volumineux Bulletin #34 : Une bonne dose de lumière pour faire reculer la noirceur électropolluante d'Hydro-Québec diffusé le 14 janvier dernier.

QUOI DE NEUF SUR LE SITE DE LA CAMPAGNE ?

En plus de la documentation et des explications détaillées qui étaient déjà disponibles au

http://www.jegardemoncompteur.com/, une nouvelle page offre maintenant plus de 90 liens vers un vaste univers de ressources scientifiques indispensables à qui veut avoir l'heure juste sur la menace que posent les compteurs intelligents. Il s'agit de ...

Les preuves scientifiques et des chercheurs de renom

Et bien sûr la page sur les PROBLÈMES DE SANTÉ CAUSÉS PAR LES COMPTEURS 'INTELLIGENTS' continue à s'enrichir régulièrement de nouveaux témoignages.

Voilà ! Nous continuerons à vous informer de temps à autre des nouveaux développements importants, à mesure qu'ils surviendront.

Le comité organisateur de la Campagne Je garde mon compteur !


Bonjour

Au nom des 5 membres du comité organisateur de la Campagne Je garde mon compteur ! je m'adresse à vous avec une urgente requête pour un soutien qui risque de faire toute la différence.

Comme vous l'avez sans doute compris, le but de cette campagne est de susciter un mouvement de résistance populaire à l'installation des compteurs 'intelligents' suffisamment important pour ralentir ou même bloquer le déploiement en cours. Environ 500,000 compteurs doivent encore être installés d'ici le printemps, et nous avons des raisons de croire que la plupart d'entre eux se trouvent à l'intérieur des résidences et logements, là où ils sont susceptibles de provoquer le maximum de tort à la santé des occupants puisqu'ils doivent émettre au maximum de leur puissance pour que le signal franchisse l'obstacle physique des murs.

Tout comme pour les 6,500 compteurs qui n'ont pu être installés dans Villeray l'an dernier lors du projet-pilote, soit le tiers des compteurs de ce secteur, parce qu'ils se trouvent à l'intérieur et que les gens ont été avertis à temps, par une annonce dans le journal Progrès Villeray et grâce à l'action d'opposants de cet arrondissement, du danger qu'ils couraient s'ils laissaient entrer les installateurs de Capgemini (qui ont pour consigne de tenter à 3 reprises d'obtenir la permission d'entrer et puis d'abandonner), si un fort pourcentage des occupants des 375,000 logements du centre de Montréal où le compteur est à l'intérieur sont également avertis à temps du danger qu'ils courent, le même phénomène de résistance passive – et massive – pourrait se répéter.

Si le nombre de résistants dépasse les 100,000, par exemple, Hydro-Québec n'aura ni la permission de la Régie, ni l'excuse de pouvoir affirmer que seule une poignée d'opposants facile à écraser lui résistent, pour ainsi imposer de quelconques mesures de rétorsion qui seraient certainement perçues comme socialement inacceptables. On ne peut en toute logique imaginer qu'Hydro-Québec ose alors couper le courant à des dizaines de milliers de clients, dont le seul motif de résister est de vouloir protéger leur santé et celle de leurs enfants. Hydro-Québec sera alors non seulement mis en échec, mais le scénario totalement fictif d'économies espérées de $200 millions sur 20 ans qui a servi de motif principal à la Régie pour autoriser le déploiement de la Phase 1 se révèrera être absolument irréaliste et impossible à atteindre.

En outre, comme de l'aveu même de la Régie, le coût réel de la relève manuelle d'un compteur n'est que de un dollar et 75 par mois (soit 5,85¢ par jour - tel qu'on peut le vérifier au haut de la page 45 de cette décision rendue par la Régie le 5 octobre 2012 - copie de sauvegarde ICI), des frais qui sont déjà inclus dans la redevance mensuelle d’abonnement que paient tous les abonnés, Hydro-Québec serait fort malvenue de demander à la Régie de lui permettre d'exiger des frais punitifs additionnels, comme elle le fait en ce moment pour le droit de retrait, afin de tenter de dissuader les dizaines, voire les centaines de milliers de clients refusant d'ici le printemps de se faire exposer contre leur gré à un appareil au potentiel cancérogène, neurotoxique et génotoxique avéré. La Régie dans son examen en cours des Phases 2 et 3 visant le reste du Québec sera bien obligée de mettre de côté la fiction sur laquelle Hydro-Québec a basé ses prévisions, pour tenir compte de la réalité sur le terrain d'un rejet massif de cette technologie. À ce moment-là, l'entêtement obstiné des dirigeants de cette société d'État devra enfin faire place à une écoute réelle et respectueuse de la volonté de sa clientèle qui, via le sondage que nous ferons réaliser en temps opportun et par l'ampleur de la résistance à l'installation, se manifestera de manière on ne peut plus tanglible.

Comme je l'expliquais hier à mon père de 85 ans, nous avons là un scénario de réussite tout à fait plausible. Mais, et il y a une gros MAIS, jusqu'ici sur les 800 personnes abonnées à la liste d'envoi de la CQLPE et sur les 2300 personnes ayant signé notre pétition de solidarité sociale et les milliers de personnes ayant visité le site depuis sa création, seules 15 personnes ont bien voulu apporter un soutien financier (totalisant $900) à cette campagne mise sur pied au prix de maints efforts.

Or voici ce que nous vous proposons de faire, vous tous qui êtes en principe désireux autant que nous de voir le bon sens et la vérité prévaloir.

Nous venons d'obtenir la confirmation qu'un important quotidien montréalais est prêt à publier sous forme de bandeau pleine largeur de page le contenu de l'annonce dans l'encadré que vous pouvez voir ICI. Le coût, taxes incluses, en sera de près de $2000.00 pour une parution dimanche prochain dans ce quotidien (dont nous préférons taire le nom pour l'instant), ce qui nous permettra de rejoindre d'un seul coup plus de 850,000 abonnés. Nous devons confirmer la réservation de cet espace publicitaire d'ici jeudi, sinon, il faudra attendra jusqu'à l'autre dimanche, le tarif de parution en semaine étant trop élevé pour les moyens dont nous disposons en ce moment. Si seulement 200 personnes, parmi les 800 recevant ceci, veulent bien donner un $20 (ou plus bien sûr - 5 personnes ont donné $50 et 5 autres ont donné $100) en soutien à cette campagne, nous aurons suffisamment de fonds pour payer cette annonce et nous pourrons aussi la placer rapidement dans d'autres grands quotidiens montréalais, voire même obtenir un meilleur tarif unitaire en achetant à l'avance plusieurs parutions.

Le timing est toutefois la clé de la réussite. Plus nous tardons à rejoindre massivement la population peu ou pas informée de la réalité sur le cauchemar que représente l'invasion de notre domicile par cette dangereuse technologie, et plus Hydro-Québec gagnera du terrain et se trouvera en situation de fait accompli. Devant la puissance financière d'Hydro-Québec, nous pouvons faire front commun et amorcer ensemble une avalanche de résistance qu'Hydro-Québec sera impuissante à repousser. Une fois l'annonce parue à plusieurs reprises dans plusieurs quotidiens, non seulement des dizaines de milliers de citoyens montréalais auront découvert la vérité, mais nous sommes assurés que nombre d'entre eux contribueront eux aussi à soutenir de leurs dons cette campagne qui ne pourra alors que faire boule de neige.

NOUS COMPTONS SUR VOUS...

Merci de bien vouloir faire votre part en vous rendant immédiatement au http://www.jegardemoncompteur.com/contribuer.html et en cliquant sur le bouton PayPal qui vous permettra de faire un don à partir de votre compte PayPal si vous en avez un, ou à l'aide d'une carte de crédit.

Pour les personnes qui le préfèrent, votre don peut être posté par mandat-poste ou par chèque au casier postal indiqué au bas de http://www.jegardemoncompteur.com/contribuer.html

Si vous optez pour l'envoi d'un chèque, veuillez nous en informer, ainsi que le montant du chèque, afin que nous sachions d'ici jeudi de combien nous pourrons disposer pour lancer en grande la campagne Je garde mon compteur !

Jean Hudon

Membre du comité organisateur de la campagne Je garde mon compteur !

* * *

Rappel : IMPORTANTE ET URGENTE RECOMMANDATION

Tel qu'indiqué ICI et dans ces recommandations de Basses-Laurentides Refuse, vos observations à la Régie doivent être envoyées par courriel à Greffe@regie-energie.qc.ca AVANT le 13 mars 2014 à 12 heures, en indiquant comme sujet de votre courriel «À verser aux dossiers R 3863-2013 (observations) et R3854-2013 (phase 2)» - (le R3854-2013 concerne le dossier tarifaire) avec une copie à la ministre Martine Ouellet ministre@mrnf.gouv.qc.ca. Comme vous pouvez le voir ICI, 4 nouvelles lettres d'observations (dont une de Claude Breault, maire de Lac-des-Aigles), ont été mise en ligne hier, ce en qui porte le total à 15. Votre lettre peut être aussi longue que vous le désirez, mais il est certain que plus elles seront brèves et percutantes, plus il y aura de chances que les 3 régisseuses, Louise Rozon, Françoise Gagnon et Louise Pelletier se donnent la peine de lire votre lettre. À noter que Louise Pelletier, ancienne commissaire à la Commission des transports du Québec, a été nommée en 2007 par les Libéraux, que Louise Rozon est l'ancienne directrice du groupe Option consommateurs où « elle a grandement contribué à faire avancer la cause des consommateurs », et que Françoise Gagnon était auparavant une consultante en géologie. Il y a lieu d'espérer qu'elle sauront accorder toute l'attention et la considération que mériteront toutes les observations respectueuses, claires, concises et bien étayées qu'elles recevront.

* * *

ÉGALEMENT RECOMMANDÉS...

Paul Dart (M.D.) - Synthèse de conclusions scientifiques sur les CEM et les RF

http://www.cqlpe.ca/pdf/DartReport.pdf

Note : Ce document contient les points essentiels que j’ai retenus de cet important rapport et que je traduirai sous peu en français. Le 1er septembre 2013, le Dr Paul Dart a envoyé à la Federal Communications Commission (FCC) américaine une copie d'un rapport qu'il a préparé avec la collaboration de 5 autres médecins et d'un conseiller technique à l'intention de la compagnie d'électricité de la ville d'Eugene en Oregon qui étudie la possibilité de déployer un réseau maillé d’Advanced Metering Infrastructure (AMI) semblable à celui d’Hydro-Québec. On peut consulter la version intégrale de cet important rapport au http://www.cqlpe.ca/pdf/BiologicalHealthEffects.pdf

Risques liés à la téléphonie mobile

http://youtu.be/TMx58WUYRpE

Bonus du DVD "Cherche zone blanche désespérément" (Voir l'excellente Bande-annonce) Entretien de Janine Le Calvez de PRIARTEM sur les risques liés à la téléphonie mobile. Voir aussi cet autre bonus du DVD - Témoignage d'une électrosensible en Ardèche - Isabelle est électro-hypersensible. Elle s'est réfugiée à Pailharès car ce village était très faiblement couvert en téléphonie mobile. Mais l'installation d'une antenne relais vient à nouveau menacer sa santé. Où peut-elle fuir ? Un triste constat tout autant valable pour le Québec. Pour commander le DVD - 2 pour le prix d'un en ce moment : http://www.electrosensible-zone-blanche-ehs-film.com

Lettre adressée le 13 janvier dernier à la directrice de la MRC du Haut-Richelieu

Le maire de l'Assomption recommande à ses citoyens de barricader leurs compteurs...

POURQUOI BARRICADER SON COMPTEUR ?

https://www.facebook.com/lassomption.refuse

- Parce que nos avis de non consentement (envoyés par courrier recommandé) sont totalement ignorés et nos noms demeurent sur les listes des installateurs.

- Parce qu'Hydro-Québec installe présentement des compteurs intelligents dans des zones de déploiement que la Régie n'a pas encore autorisées.

- Parce qu'on tient à notre santé et on ne peut se fier à la Régie de l'Énergie et Santé Canada pour nous protéger (influencés par la puissance du lobbying de l'industrie du sans-fil). Malheureusement plusieurs banalisent l'émission des compteurs intelligents en les comparant aux autres technologies sans fil émetteurs de champs électromagnétiques ou de radiofréquences malgré les milliers d'études de chercheurs indépendants qui prouvent les effets cancérogènes, génotoxiques et neurotoxiques.

- L'énorme différence réside en l'INCAPACITÉ DE CONTRÔLER les émissions des compteurs intelligents (à toutes les minutes) et des "non-communicants" (dont un modèle que l'on pourrait vous installer, le CN1S, peut être doté d'un module de communication sans fil) CONTRAIREMENT AUX AUTRES TECHNOLOGIES (voir Les champs électromagnétiques et la santé - Recommandations du CAA). On ne peut ainsi appliquer des mesures d'hygiène recommandées comme de débrancher des appareils quand on ne les utilise pas (WiFi, micro-ondes, téléphone sans fil) ou de les mettre en mode avion en plus de les fermer (cellulaire).

The Conference on Corporate Interference with Science and Health: Fracking, Food and Wireless: genesis, rationale, and results

* * *

« Je vous invite à prendre le temps de lire les infos du bulletin no 34 qui se retrouve sur le site de la CQLPE. Peut-être sentirez-vous les oreilles vous chauffer, les cheveux se dresser sur la tête, les palpitations cardiaques augmenter, bref, une envie de vomir face à toute cette mascarade qu'on nous présente sur un plat qui se mange froid tellement on est glacé par le manque flagrant de volonté de rendre au PEUPLE QUÉBÉCOIS le pouvoir qui lui revient de facto, soit de prendre les décisions en fonction DE SA SANTÉ PRÉSENTE ET À VENIR ! Mais tout n'est pas noir... Regroupons-nous pour mieux faire face à l'adversité ! Plusieurs, ainsi que des municipalités, prennent position. L'ignorance est le pire ennemi de l'homme qui veut évoluer ! Se BRANCHER sur la VÉRITÉ demande un EFFORT, mais plus nous serons nombreux à OUVRIR les yeux, plus nous reprendrons, un pas à la fois, notre pouvoir ! Alors soyons, chacun de nous, ce câble de transmission de la VÉRITÉ ! »

– Benoit Dubé